13
Sep

La confiance


20130908-170958.jpg

Parfois dans nos vies il fait nuit, une nuit noire d’encre et sans étoiles.
Une nuit tour à tour étouffante puis glaciale. Une chaleur à couper le souffle suivie d’un froid qui paralyse.
Une nuit faite d’angoisse, emplie d’ennemis visibles ou camouflés.
Une nuit si effrayante que l’on s’imagine le pire avant même d’avoir glissé un pas.
Une nuit qui nous emplit de larmes, de haine, d’incompréhension.
Une nuit où l’on oublie nos fondamentaux, où l’on oublie l’essentiel, où l’on est tenté de s’abandonner aux courants d’un fleuve puissant, dénués de berges sur lesquelles échouer, un fleuve qui nous mènera assurément à notre perte ici, maintenant, plus tard et là-bas.

Cette nuit tombe parfois sur nous sans prévenir, sans même un crépuscule qui nous alerte.
Mais comme dans un cauchemar lors duquel il suffit de se dire « stop ! je me réveille maintenant ! », ces ténèbres ne sont pas une fatalité. La lumière vient d’Allah, elle jaillit lorsque l’on se souvient qu’Il est avec nous, que rien n’est dû au hasard, que notre torche flamboyante se nomme « confiance ».

Confiance en Allah, le créateur des mondes, le Seigneur de alamîn. Tout découle de cette simple information.
Lorsque l’on comprend qu’Il est le créateur et le régisseur de toute chose, du moindre atome dans l’Univers, il est ensuite fort aisé de se souvenir qu’Il sait ce que l’ont vit à cet instant précis.
Il le sait parce qu’Il le savait avant même que la pénombre n’envahisse notre esprit. C’était écrit.
Mieux que ça, la lumière qui déchirera l’obscurité est-elle aussi déjà prévue. Il nous suffit juste d’attendre l’avènement de cette nouvelle ère.

La confiance c’est se souvenir qu’Allah ne nous abandonne jamais. Il nous éprouve, nous observe, mais jamais ne se désintéresse de notre sort.
La confiance c’est se souvenir qu’à part Sa colère et Son châtiment rien ni personne n’est réellement à craindre en ce bas monde.
La confiance est source de lumière et de liberté puisque de l’instant où la peur de cette vie ne nous étreint plus, nous sommes enfin libérés du joug du tyran.
Cette confiance est une arme terrifiante pour n’importe quel ennemi se dressant sur notre route, lui qui ne croit plus en rien, pour qui le tangible est devenu seule réalité, se trouver face à un Homme serein qui sait que rien ne dure ici bas, c’est proprement effrayant pour lui car il sait désormais qu’il n’a plus aucun moyen de se saisir de son âme, de l’enfermer dans une cage sombre et la manipuler à sa guise.

L’ennemi nous encercle, il est vivant ou abstrait, de chair et d’os ou simple concept, il est mystérieux ou déclaré, ponctuel ou quotidien, dans notre esprit ou dans le bureau d’à côté… Mais qu’importe, pour chacune de ses formes nous avons une sourate, un hadith, un comportement, une pensée qui nous soutien… Non, nous ne vous craignons pas, nous n’avons plus peur de vous, faites ce que vous avez à faire, et observez notre sourire rassuré, car là où votre aveuglement ne vous laisse voir que le néant, notre confiance inébranlable en notre Créateur nous réchauffe et nous éclaire mieux que tous les objets et le confort que vous nous promettez en échange de notre soumission à votre règne fait d’ombres.

Le jour a chassé la nuit, et même si le soleil n’a pas encore atteint son zénith, nous sommes déjà prêts à affronter sa disparition prochaine, agrippé fermement à notre foi nous savons qu’elle est notre fil d’Ariane dans cette existence labyrinthique, et si d’aventure nous venions à nous en détacher ayons confiance en Allah, qui dans son infinie sagesse saura nous plonger dans une obscurité assez profonde pour nous faire rapidement retrouver la mémoire

T'as aimé ? Alors partage !

Étiquettes : , , , , , , ,

Comments are closed.